Dead Kennedys are Dead

Publié le par mongomoudj

HELLFEST

    Père Benoît a été dépêché ce dimanche par la rédaction du Moudj’ à Clisson sur Edith, près de Nantes, afin d’assister à la soirée de clôture du HellFest avec les Dead Kennedys. La question qui se posait, bien sûr, était de savoir si les DK, groupe fondateur du punk rock avec les Sex Pistols et les Ramones, avaient encore une raison d’être et une âme.
    La réponse est sans appel : Dead Kennedys are Dead !


    Tout le monde sait (à part moi-même avant d’assister au concert) que Jello Biafra ne fait plus partie des DK depuis leur reformation en 2001. En effet, un petit différend judiciaire a déchiré le groupe à partir de 1998 : East Bay Ray (guitare), DH Peligro (batterie) et Klaus Flouride (basse) ont accusé Biafra et son label Alternative Tentacles de les enculer sur les royalties. Ils avaient raison puisque Jello a dû débourser 200 000$ de dédommagement. Pas rancunier, les trois compères ont proposé en 2001 à Jello de reformer le groupe comme si de rien n’était. Jello, un tantinet véreux n’a pas voulu et a fait tout son possible pour interdire à ses anciens potes de reformer les DK, mais là encore, Jello s’est pris un râteau puisque pour la justice les morceaux des DK appartiennent à part égale à chacun des 4 membres.
    Or, les DK sans Jello Biafra, c’est un peu comme Johnny Hallyday (qui s’écrit avec 2 “y” !!!) sans Johnny. Le son est là, East Bay Ray est excellent, Klaus Flouride semble se faire plaisir et Peligro, le jeunot de la bande qui n’a que 46 ans, semble jouir d’une santé de fer. Mais voilà, Jeff Penalty, le nouveau chanteur, en dépit d’une voix de tête rappelant par moment celle de Jello, d’un physique parfaitement à l’image des DK (30 ans à tout casser, grand et mince avec une gueule d’intello-anarchiste) ne convainc que moyennement tant il est difficile de remplacer dieu. Bien plus que les DK, on repart avec le sentiment d’avoir vu un groupe faisant de bonnes reprises des DK, tout au plus. Allez donc voir Jello Biafra avec les Melvins et vous comprendrez tout de suite la différence.
    Comme dirait Cabrel, les DK c’était mieux avant. De la même façon qu'avant il n'y avait pas de punks à strings roses :



    Sinon, bien sûr, il y avait Knut, GBH, Madball et Entombed qui ont fait du beau boulot. Quant au côté "Hell" pour les satanistes, gothiques et autres fans de l'apocalypse, eh bien on pouvait compter sur Obituary, Celtic Frost et Zyklon (c'est bien Zyklon comme nom, sobre, discret et neutre) qui m’ont prodigieusement emmerdé avec leur double pédale à gogo. Surtout quand on sait que ces trous du cul de Zyklon jouaient à la place d’Agnostic Front...

    Enfin, quoi qu'il en soit, c'est toujours un bonheur de voir tous les pourris de la terre se rassembler  en ces lieux et pourvu que ça continu.

Publié dans moudjostilo

Commenter cet article

Systool 02/07/2006 13:35

J'étais sûr que Cabrel était fan des DK...DK are fuckin' dead...SysT

une fouine 28/06/2006 16:17

Le Jeff penalty de dernière minute, ça marche pas tout le temps !

la fatwa 28/06/2006 13:15

perso je trouvais quand meme le programme de l\\\'annee passe quand ca s\\\'appelais le fury fest vachement plus bien mieux

Josh Brown 27/06/2006 20:30

y'avait plusieurs scène? ils ont joué sur quelle scène knut? et capricorns, c'était bien? les frites étaient bonnes?

mongomoudj 29/06/2006 21:09

Bonjour Mr Brown.
Il y avait en effet plusieurs scènes (2). Knut ont joué sur la ptiote scène (la scène Heavy).
L'autre bonne surprise, c'est que Korn était annulé (tournée européenne annulée, me semble-t-il). Mais bon, de toute façon, j'avais pris juste une place pour le dimanche. Sinon, en effet, pour patienter pendant les groupes dégueus de speed death dark doom metal, j'ai bouffé a) des frites (bonnes mais petites et cheres); b) des churros (petits et chers); c) de la tartiflete.

un jeton 27/06/2006 20:11

pour vous consoler mon très cher Père...

mongomoudj 29/06/2006 21:11

ouh bah cha ch'est chentil alors.