Blaireaux !

Publié le par père benoit

    J’avais d’abord pensé parler de Piéplu, pour dire que c’était un gars bien, un de ces types qu’on ne connaît pas, mais qu’on estime quand même, un peu comme Roland Topor, Gébé et tant d’autres. Mais bon, laissons les morts reposer en paix et parlons plutôt des blaireaux et des gros cons.

    C’est en France que ça se passe. Grâce à l’assentiment de Nelly Ollin, peut-être la Ministre de l’Environnement la plus incompétente de la 5e République. Plus précisément dans l’Allier, département tenu en laisse par Patrick Pierrard, son doux et sémillant préfet. Et pour être tout à fait exact, c’est à Saint Bonnet Tronçais, petit village de 800 habitants, que le crime aura lieu. Car entre les 25 et 28 mai prochain, Alain Rene, le maire de St Bonnet, n’a rien trouvé de mieux que d’accepter que se tienne sur sa commune le très classe et très raffiné « Championnat international de déterrage de blaireaux » organisé par trois associations de chasseurs fachos qui ne méritent pas d’être citées.
    C’est ainsi que pendant 3 jours une trentaine d’équipages d’environ dix chasseurs chacun avec chiens vont se divertir à déterrer le blaireau. La technique est simple : on envoie les clébards dans les galeries du blaireau ; on condamne les sorties afin d’éviter que l’animal ne s’échappe ; une fois acculer dans son terrier, les hommes à la surface creusent à la pioche et finissent par extraire la bestiole avec des pinces spéciales. Selon l’état dans lequel on retrouve le blaireau, et selon l’humeur des viandards, le blaireau sera soit abattu soit relâché loin de son habitat.
    Cette activité dominicale comme une autre est d’autant plus savoureuse que le blaireau est une espèce menacée (mais non protégée) et que c’est la pleine période d’élevage des petits pour les parents. Normalement, le déterrage est interdit pendant cette période cruciale pour la reproduction de l’espèce, mais Patrick Pierrard, comme tout préfet, à tout pouvoir en la matière, dont celui de voter des dérogations, ce qu’il a fait la main sur le cœur tant la cause lui semblait noble.
    Imoudj’ ne peut donc qu’encourager son lectorat anti-chasse à écrire à M. le Préfet de mes couilles de l’Allier, à notre cher Ministère inoffensif de l’environnement, à ce cher Alain Rene, qui a enfin réussi à faire parler de son village, et à Jean-Louis Gozard qui est le charmant organisateur de cette petite sauterie pour leur dire tout le bien qu’on pense de la façon qu’ils ont de respecter la faune, la flore et leurs administrés :


prefecture@allier.pref.gouv.fr
michel.dussart@cher.pref.gouv.fr
Alain Rene : Route St Mamet 03360 St Bonnet Tronçais - tél 04 70 06 10 67 Fax 04 70 06 11 20
Jean-Louis Gozard : Bois Aubin, 03360 St Bonnet Tronçais - tél 04 70 06 14 92

    Pour les plus motivés, vous trouverez plein de lettres types à envoyer à cette triste engeance en allant sur google et en tapant « déterrage de blaireau ».



Publié dans moudjostilo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Josh Brown 27/05/2006 16:54

ça commence toujours par la chasse aux blaireaux...j'ai peur

Tic 27/05/2006 11:42

you don't fuck with Père Benoît!